CATEGORY

Hors FSSV

Utile pour étiqueter une manifestation signalée par une Société ou la FSSV, mais organisée en dehors de celles-ci.

Dimanche 11 octobre 2020 Hors FSSV Hôtel du Département des Vosges, Salons Jeanne d’Arc

Report - Journée d'étude johannique

Le Conseil départemental se voit dans l'obligation de reporter la journée d'étude sur Jeanne d'Arc prévue ce dimanche, en raison de l'indisponibilité des intervenants, due aux répercussions de la crise sanitaire sur leur lieu de résidence. Nos excuses vont à celles et ceux qui se réjouissaient avec nous de cet événement qui n'est que reporté.

 

Bouter les Anglais hors de France - Jeanne d'Arc

Organisée par les Archives départementales des Vosges

 

Le programme

9h - Accueil

9h30 - Introduction de la journée

9h50 - Introduction générale, par Philippe Contamine, membre de l’Institut

10h25 - Dévotions et pratique religieuse de Jeanne d’Arc, par Catherine Guyon, Maître de conférences (HDR) en histoire médiévale à l’université de Lorraine, CRULH Nancy-Metz, correspondante de l’académie de Stanislas.

11h05 - Baudricourt et le Barrois, par Aymeric Landot, professeur agrégé d’histoire, ancien élève de l’ENS de Lyon, Cergy Université

11h40 - L’itinéraire de Jeanne d’Arc, par Valérie Toureille, professeur des Universités, Histoire du Moyen Âge, Cergy Université

12h15 - Pause méridienne

13h40 - Jeanne d’Arc et le siège de Troyes, par Laurent Vissière, maître de conférences en histoire médiévale à Sorbonne Université

14h15 - Jean de Luxembourg et Jeanne d’Arc, par Céline Berry, docteur en Histoire, Université d’Orléans

15h - La canonisation de Jeanne d’Arc, par Christophe Le Dréau, agrégé d’histoire, diplômé de Sciences-Po Paris

15h35 - Jeanne, une Vosgienne ?, par Damien Parmentier, docteur en Histoire et Civilisation européenne, Directeur général des services du Conseil départemental des Vosges

16h15 - Clôture

 

Hôtel du Département des Vosges, Salons Jeanne d’Arc

Télécharger le programme

 

Renseignements

Archives départementales des Vosges
4, avenue Pierre-Blanck
Parc économique du Saut-le-Cerf
88050 Épinal
Tel. : 03.29.81.80.70
vosges-archives@vosges.fr
Site internet : https://archives.vosges.fr
Facebook :
Archives88
Twitter :
archivesvosges

 

Septembre 2020 Hors FSSV Epinal

La Lithographie et les Imageries d'Epinal

1796/1896

La Lithographie de sa création à Munich aux Imageries d'Epinal

 

François Bitterly - Alain Beretta


On sait que l’imprimerie typographique, inventée au 15e siècle par Gutenberg, a permis le développement du livre, mais on a peut-être moins conscience qu’une seconde invention par Senefelder a fait considérablement évoluer l’imprimerie : la lithographie. Aussi notre ouvrage se propose-t-il de montrer son importance tout au long du XIXe siècle. A cet effet, il évoquera d’abord les circonstances de la naissance de ce nouvel art, en 1796 à Munich, et sa diffusion progressive en Europe. Puis il se focalisera plus précisément sur son implantation en Lorraine (Metz, Nancy...) et surtout dans les Vosges  à partir du XIXe siècle, essentiellement dans les deux Imageries d’Epinal, Pellerin et Pinot, jusqu’en 1896, année du centenaire de la lithographie et de l’Imagerie Pellerin.
Grâce à l’abondante iconographie (plus de 150 images) accompagnant le texte, cette évocation d’un siècle d’utilisation de la lithographie permettra de mesurer son rôle capital, tant dans le domaine artistique que commercial, avant qu’elle ne soit progressivement concurrencée au début du XXe siècle par un nouveau procédé d’impression, l’offset.

Un livre relié, couverture cartonnée, format : 24 x 27 cm, ­ 184 pages,
190 illustrations n & b et couleur
Tirage limité
Isbn : 978-2-35763-148-9

Editions Gérard Louis, Haroué

Prix du livre : 29,00 € à partir du 15 novembre 2020


Prix du livre en souscription jusqu’au 10 novembre 2020 : 24,00 €
(+ 3 € si expédition)


Pour télécharger le bon de souscription

Pour télécharger les tarifs de commande en nombre

 

2019 Hors FSSV

Jean-François Mangin, l'homme qui imagina Manhattan

Résumé :


1784, Joseph François Mangin, avocat, natif de Dompaire, a 26 ans lorsqu’il décide de s’embarquer pour Saint Domingue. Rejoint par son frère cadet, Charles Nicolas, tous deux exercent  comme gestionnaires de plantation, arpenteurs, soldats, s’adaptant aux événements : mouvements politiques, révolutions et guerres franco-anglaise, avant  de partir pour Les Etats-Unis en 1793.


Cinq ans plus tard, Charles Nicolas est de retour sur l’île alors que Joseph François fait carrière d’architecte à New York, réalise un plan, référence pour le développement de la ville et celui de plusieurs bâtiments dont le City Hall et l’ancienne cathédrale Saint-Patrick encore visibles aujourd’hui.


Joseph François Mangin l’homme qui imagina Manhattan est une biographie familiale fruit du travail de recherches de Thibaud Leroy descendant direct de Charles Nicolas Mangin. Il a exploité les  archives familiales dont une quarantaine de lettres écrites par les Mangin à leur famille et d’autres sources consultées  en France, plus particulièrement en Lorraine,  en Angleterre et aux Etats-Unis.


Ce récit, parfois romancé, auquel Edmond Varenne, biographe, a contribué, n’est pas seulement celui de deux Lorrains partis outre-mer pour y vivre une aventure hors du commun mais c’est aussi le récit rigoureux et documenté de moments forts de l’histoire et des bouleversements de la société de la fin du XVIIIème siècle et du début du XIXème siècle dans les Antilles et sur les rives de l’Amérique du nord.

C.T.

Pour accéder au site de l'auteur.

 

2019 Hors FSSV Lille

Les protestantismes en Lorraine

Un ouvrage auquel nos amis Eric Tisserand (Le patronat protestant au 19e siècle - avec Nicolas Stosskopf) et Gilles Grivel (Le rôle des protestants dans la vie politique vosgienne) ont participé.

 

Résumé

Le protestantisme est généralement réputé étranger à la Lorraine. Pourtant, la diversité géopolitique de l'espace lorrain à l’époque moderne, puis sa partition tragique à l’époque contemporaine, font de ce territoire un lieu de diffusion contrastée des réformes protestantes, dans leur diversité. Calvinistes, luthériens ou encore anabaptistes, jusqu’aux évangéliques aujourd’hui, ont tous, malgré leur situation d’extrême minorité et la précarité, parfois, de leur condition juridique, joué un rôle non négligeable dans l’histoire lorraine.
Il s’agit donc de réévaluer cette place, de faire un bilan des travaux les plus récents et de lancer des pistes pour de futures recherches, tout en replaçant la Lorraine dans des contextes plus larges, du fait de sa position d’entre-deux entre les constructions nationales française et allemande.
Entre synthèse globale et études de cas, cet ouvrage est un reflet de nos connaissances actuelles sur le sujet, ce qui constitue une entreprise éditoriale inédite.

 

Vers le site de l'éditeur (possibilité d'achat en ligne)