Les topographies médicales vosgiennes de 1776 à 1826

Référence : FSSV-MDHV-TMV
20,00 €

Item Info: 

Les tpographies médicales vosgiennes de 1776 à 1826

JOUDRIER Pascal

Ed. Fédération des Sociétés Savantes des Vosges, Epinal

et Association des Amis du Livre et du Patrimoine de Neufchâteau, Neufchâteau

402 pages, illustrations couleurs

Prix : voir la Librairie en ligne

Dépôt légal, 3ème trimestre 2016

Imprimerie Thorax, Nancy

ISBN : 978-2-9542241-7-6

 

Product Care: 
 

Introduction

Première partie. Les topographies médicales en France et la spécificité vosgienne


Aux origines du genre de la topographie médicale
L’importance de la Lorraine et des Vosges dans la production topographique
L’intérêt actuel des topographies médicales du XVIIIe siècle

Deuxième partie. Au laboratoire d’une œuvre singulière : les topographies médicales de Félix Poma


Une carrière brève, mais féconde
Poma et le genre topographique
Analyse des Topographies médicales de Bruyères, des Vosges et de Saint-Dié

Troisième partie. Un « cercle d’émulation médicale » méconnu : les médecins-topographes vosgiens


Nicolas Jadelot et son Mémoire sur la Lorraine
Gabriel-Charles Didelot et sa Topographie médicale des montagnes de la Vôge
Clément-Joseph Tissot et sa Topographie médicale de Neufchâteau
Étienne Guillaume Garnier et sa Topographie médicale de Neufchâteau
Charles-Noël Colin et sa Topographie médicale d’Épinal
Jean-François Grosjean et sa Topographie médicale de Plombières
Jean-François Martinet et ses Topographies médicales d’Épinal et des Vosges
Henri-Gottfried Oberlin, et sa Description géognostique, œconomique et médicale du Ban de la Roche
Conclusion de la troisième partie

Quatrième partie. Le réseau des correspondants vosgiens de la Société royale de médecine et les évolutions du genre topographique


Pierre Thouvenel et la topographie médicale
Nicolas-François de Neufchâteau, un « passeur » décisif
Aubry et Renaud ; l’électrothérapie à Saint-Dié
La dernière topographie médicale vosgienne : Gérardmer, par J.-B. Jacquot, en 1826

Épilogue. Suivre la veine des topographies médicales vosgiennes au début du XIXe siècle, avec notamment Jean-Baptiste Mougeot et Charles Charton

Conclusion

Annexes. Cinq topographies médicales vosgiennes


Édition du manuscrit de Didelot sur les Vosges, 1779
Réédition de la Topographie médicale de Bruyères par Poma, 1788
Réédition de la Topographie médicale de Neufchâteau par Tissot, 1788
Édition du manuscrit de Colin sur Épinal, 1789
Édition du manuscrit de Martinet sur Épinal, 1791

Sources et bibliographie générale

Table des matières

 

Par Pascal Joudrier

 

Association des Amis du Livre et du Patrimoine de Neufchâteau

Fédération des Sociétés Savantes des Vosges

 

Durant le dernier quart du XVIIIe siècle, la Société royale de médecine a encouragé ses correspondants de province à produire des topographies médicales, dans le cadre d’une « géographie médicale de la France ».  Huit praticiens vosgiens, établis à Bruyères, Saint-Dié, Neufchâteau, Epinal, Remiremont, Plombières, et Waldersbach, ont décrit méthodiquement  les variations atmosphériques, la qualité des eaux, la nature du sol et ses productions, l’état physique et moral des habitants du massif vosgien et de la plaine, en tentant d’établir une relation causale entre ces données écologiques et les maladies endémiques et épidémiques qu’ils devaient soigner. Entre 1776 et 1806, les dix-neuf topographies médicales vosgiennes ainsi produites font de notre département le plus étudié de France, et des médecins Gabriel-Charles Didelot et Félix Poma les champions nationaux du genre topographique ! Cet ouvrage étudie de façon inédite ce « cercle vosgien d’émulation médicale », en présentant les acteurs de ce réseau, leur formation, leurs relations, leur production, et l’intérêt historique que ces topographies médicales, dont cinq sont ici éditées ou rééditées pour la première fois, gardent aujourd’hui. En parfaite continuité avec les deux premiers volumes des « Mémoires et documents sur l’histoire des Vosges », ce travail présente d’évidence un intérêt départemental conforme à la vocation de la Fédération des sociétés savantes des Vosges.